Politique de remboursement des frais de déplacement

Vous êtes ici

Accueil < Rencontre anuelle < Politique de remboursement des frais de déplacement

Adoptée à la réunion annuelle de Moncton, 1990
Modifications proposées en juin 2005 (pour adoption en mai 2006)

Seuls les véritables frais de voyage peuvent être subventionnes (c.-à-d. le billet d’avion, de train, ou d’autobus; ou les frais réels d’essence réclamés par une seule personne par véhicule). Là où des économies substantielles peuvent être réalisées lorsqu’un groupe composé d’au moins quatre personnes se déplace dans un véhicule de location, la trésorerie couvrira, en tenant compte des restrictions ci-après, le coût de la location et d’une nuit d’hébergement partagé. Les membres sont priés de vérifier auparavant auprès du/de la Trésorier(e) si leurs propositions sont recevables.

N.B. Ne sont pas éligibles ceux qui résident a l’intérieur d’un rayon de 200 km de l’endroit où se tient la réunion.

Afin de mieux venir en aide aux étudiants et aux ethnologues en chômage ou à la retraite, on demande aux membres réguliers de s’adresser à d’autres sources de financement et de planifier leur voyage assez à l’avance afin de bénéficier des tarifs réduits. Si une différence appréciable existe entre les prix d’un même locateur, ou si un tarif plus élevé qu’un tarif minimum a été choisi par le/la membre, le/la Trésorier(e) apportera des ajustements appropriés au remboursement des frais du/de la membre selon sa seule discrétion.

Le montant de financement disponible se calcule en fonction de: la disponibilité des fonds, du nombre de demandes et de la catégorie de membre : étudiantes/sans travail/retraités 55-70% ; réguliers 40-60%.

Les demandes officielles de remboursement doivent être postées au/à la Secrétaire-Trésorier(e) au plus tard le 1er juillet. Toute demande doit être accompagnée des reçus originaux – aucune photocopie ne sera acceptée !

Remboursement seulement aux membres en règle de l’ACEF qui ont aussi payé les frais d’inscription au colloque et qui y participent activement — par exemple, qui présentent une communication, dirigent un atelier — au colloque, ce qui inclut, sans s’y limiter, la Réunion annuelle générale.